Les titres (SHÕGÕ)

SHÕGÕ est le nom du système des titres utilisés par la Nippon Seïbukan (à Kyoto) dont bénéficie la FAMEDA.

 

Renshi, Kyoshi et Hanshi ne sont pas des grades mais des titres liés à une valeur dans le Budo traditionnel. 

Ils sont comparables aux anciens titres donnés aux Samouraï par la famille impériale lors des périodes féodales.

Au Japon, ces titres de maîtrise et de culture martiale prévalent toujours sur un grade moderne identique.

- Renshi  錬士   maîtrise extérieure.

- Kyoshi  教士   maîtrise intérieure.

- Hanshi  範士  maîtrise intérieure et extérieure unifiées.

RENSHI  錬士 Homme de savoir.

- Ce titre se situe entre le Yondan et le Godan.

- Le caractère REN peut se traduire par " courtois " et SHI (suivi de Ren) par " instructeur ".

- Ainsi, Renshi signifie un instructeur courtois. Ce qui implique une action de politesse.

- Une parole exigée par les bons usages, ces usages étant liés au Budo donc le mot et le geste juste.

- C'est une personne habilité à enseigner avec un  attachement prouvé dans le Budo.

- Une thèse écrite est exigée.  Ce titre est comparable au diplôme universitaire " licencié en philosophie ".

KYOSHI  教士 Homme de transmission.

- Ce titre se situe entre le Rokkudan et le Shichidan.

- Le caractère KYO peut se traduire par " Philosophie " et le SHI (suivi du Kyo) par " professeur ".

- Ainsi, Kyoshi signifie un professeur capable d'enseigner la philosophie du Budo.

- C'est une personne ayant une grande connaissance des traditions et des méthodes de Budo.

- Une thèse écrite est exigée.  Ce titre est comparable au diplôme universitaire " de Masters en philosophie ".

HANSHI  範士 Homme de modèle.

- Ce titre se situe après le Hachidan

- Le caractère HAN peut se traduire par " modèle " et le SHI (suivi de Han) par " exemple ".

- Ainsi, Hanshi signifie un professeur qui peut servir de modèle ou d'exemple aux autres pratiquants.

- C'est une personne au caractère moral exceptionnel dont la technique contribue à l'épanouissement du Budo.

- Le Hanshi détient la connaissance des techniques, l'histoire et l'esprit des arts martiaux traditionnels.

- Une thèse écrite est exigée.  Ce titre est comparable au diplôme universitaire " de docteur en philosophie ".