LE KENPO / KEMPO

Kenpo / Kempo :

(Ken = poing ; Po = méthode): « Voie du poing », appellation générique donnée à l'ensemble des styles de combat à main nue de racines chinoises remontant à la lointaine époque du monastère Shaolin.

Il existe de nombreux styles de Kenpo/Kempo tel que le style okinawaïen, japonais, américain, hawaïen, bulgare, français…

 

Branche Okinawaïenne :

 

Okinawa-Kempo-Karate :

Style de Karaté d'Okinawa créé en 1953 par Nakamura Shigeru essentiellement sur les bases des ensei- gnements de Motobu Choki et Yabu Kentsu. Le style est donc nettement orienté vers le combat, pratiqué avec des protections pour travailler l'impact des coups. Après le décès du fondateur en 1969, le style prit trois directions différentes, l'une avec le fils du maître, Nakamura Taketo, l'autre avec Oyata Seiyu et la troisième avec Odo Seikichi, qui en est la plus représentative (Karaté et Kobudo).

 

Ryukyu-Kempo / Ryu-Te

Style Okinawaïen de Karaté, fondé par Oyata Seiyu

 

Motobu-ryu-Kempo-Karate :

Aussi Kosho-ryu Kempo-Karate: style de Karate d'Oki-nawa, créé par Motobu Choki dans la première moitié du XXe siècle à partir de concepts personnels et d'éléments pris sur le tard du style familial ancien auquel on lui refusa longtemps l'accès (Motobu-Udun-te. Voir Motobu-ryu). Il s'agit d'une synthèse personnelle dans laquelle se retrouvent de nombreuses techniques de l'ancien Okinawa-te, dans ses trois expressions classiques: Tomari-te, Shuri-te, Naha-te.

 

Matsumura-Kempo :

Style de Karaté d'Okinawa créé par Kuda Yuichi élève de Soken Hohan, à partir du Matsumur Seito-ryu. Kuda y a créé ses propres Kata en y incorporant des techniques directement inspirées du combat de rue, et que l'on ne trouve pas dans les Kata classiques. Kuda enseigne également les Kobudo dans son Dojo Kobukan situé dans ville de Urazoe

 

Branche Japonaise :

 

Shorinji-Kempo :

Aussi Shaolin-zu-kempo : système de combat créé en 1947 par Nakano Michiomi, plus connu sous le nom de So Doshin, combinaison de tehniques de boxe chinoise (Quan-fa) et d'arts martiaux japonais (Karate, Aikido). Il est fortement imprégné de Bouddhisme Zen.

 

Nihon-Kempo :

Synthèse de Karaté, Judo et Aïkido créée en 1928 par Sawayama Muneyomi. 

 

 

Branche Hawaïenne :

 

Kosho-ryu-Kempo :

Style de Kempo créé en 1942 par Mitose James à partir d'un art martial familial et d'influences prises des styles traditionnels de l'île d'Okinawâ (Okinawa-te). Il prit par la suite le nom de Kosho Shorei-ryu Kempo.

 

Kajukenbo :

Style de Kenpo orienté self défense. Sa création est le fruit d’une réflexion commune de 5 experts devant la violence qui régnait sur Hawaii. KA (Karaté Coréen/Tangsoodo) JU (Judo/Jujutsu) KEN (Kenpo) BO (Boxe chinoise/anglaise). Des apports du Kali philippins sont également présents. Adriano Emperado est la figure emblématique de cette école.

 

Branche Américaine :

 

American Kenpo / Kenpo Karaté :

Style de combat et self defense créé par Ed Parker au milieu des années 50. A ce jour, de nombreuses branches existent (AKKI, Kenpo 5.0…). L’élève le plus connu est Elvis Presley.

 

Branche Bulgare :

 

Bulkempo :

créé par Vélin Hadjolov

 

Branche Française :

 

Pankido :

 créé par Patrick Lombardo en 1997.