LE SEIDO KARATE 

Le Seïdo Karaté a été fondé en 1976 par Tadashi Nakamura.

Nakamura vint à New York en 1966 pour importer le karate kyokushin de maître Masutatsu Oyama aux Etats-Unis. Il était l'un des étudiants principaux du Kyokushin-kai, détenant un niveau de 7ème dan. Il était aussi un compétiteur reconnu avec de nombreuses victoires dont une face au champion de kickboxing thai en 1962.

 

Il commença à enseigner dans un petit studio puis son école commença à grandir. En 1971, il y avait plus d'une trentaine d'école de karaté Kyokushin en Amérique. La même année, en mai, le siège social fut établi avec Nakamura à sa tête.

Mais la croissance de cet art n'était pas uniquement positive. Nakamura sentait que l'enseignement et l’entraînement baissait en qualité et il commençait à avoir des divergences philosophique avec le créateur de cet art-martial, Oyama.

En 1976, Nakamura s'est retiré du Kyokushin pour fonder le seido juku," l'école de la voix sincère ". Ce ne fut pas facile, des extrêmistes du Kyokushin voulurent le bannir des arts-martiaux, le diffamèrent et il fut même tiré dessus.

 

Mais il persévéra et le Seido Karaté devint une organisation mondiale. Il y a des dojo de Seido Karate sur tous les continents et des milliers de personnes l'étudie.

 

Origine :

Fondamentalement il a la même origine que tous les autres arts martiaux car le corps humain est le même partout. Toutefois l'origine de cette discipline elle même remonte au karaté Kyokushin, au Goju-Ryu et au karate shotokan de maître Funakoshi. Le seido contient des kata de ces disciplines ainsi que de nouveau kata conçu par Nakamura.

Nakamura, outre sa formation dans ces disciplines, avait aussi une ceinture noire en Kendo.

 

Ainsi, Nakamura voulu fondé son école pour le développement personnel, la self défense, l'entraînement physique, tout cela prenant ses racines dans le budo traditionnel pour répondre aux besoins des gens de l'époque moderne à travers le monde.