Le SHIN GI TAI

Shin Gi Tai, l’unité de l’esprit, de la technique et du corps.

 

C'est ’une notion fondamentale dans les arts martiaux, le Shin Gi Tai, qu’on pourrait traduire par l’unité de la pensée, de la technique et du physique.
 

En effet, quand on parle d’apprentissage, on ne parle pas que de la technique, mais d’un tout qui englobe la technique, le corps et l’esprit de façon indissociable.


Pour réellement progresser, le Budoka va travailler avec régularité, jour après jour, à la fois la technique, son corps et son esprit. Cela ne veut pas dire que vous devez d’un côté faire des exercices purement technique, puis séparément faire des exercices d’entretien du corps et encore séparément travailler votre mentale, mais plutôt de travailler le tout dans son ensemble.
 

On peut, et c’est même recommandé, de faire des exercices bien spécifiques pour le corps ou l’esprit, mais la notion de Shin Gi Tai est tout autre et fait le lien permanent entre technique, corps et esprit. Elle signifie plutôt que l’esprit (Shin) s’exprime au travers du corps (Tai) par la technique (Gi). C’est donc en travaillant la technique sans relâche que le Budoka va éduquer à la fois son corps et son esprit.
 

Shin Gi Tai est l’unité entre l’esprit, la technique et le corps. On parle d’unité car l’un ne peut pas exister sans les deux autres.
C'est au bout de ce long cheminement que nous pouvons évoquer les 3 axes de la recherche dans les arts martiaux traditionnels : Esprit - Mouvement - Efficacité.

Conclusion :

Le concept de Shin concerne les capacités intellectuelles, les connaissances.

Ce sont ces connaissances qui donnent de la valeur à la technique mais la technique est tributaire du corps, de son âge, de ses limites et de son potentiel.

Shin correspond aussi à l'éducation, au savoir vivre et au savoir être.

Le concept de Shin est important car il donne une orientation au concept de Gi et de Taï.

Aucune technique n'a de valeur, aucun corps ne peut s'épanouir et atteindre la perfection sans un esprit correctement éduqué.